• La gynécomastie à Bordeaux
  • La cure de gynécomastie

Gynécomastie


Sommaire :

Qu’est-ce qu’une gynécomastie ?


La gynécomastie correspond à une augmentation anormale du volume du sein et donc de la glande mammaire chez l’homme. Effectivement, elle peut être unilatérale ou bilatérale en ne touchant qu’un seul ou bien les deux seins.

La gynécomastie est souvent d’origine inconnue, c’est-à-dire idiopathique, dans d’autres cas, elle peut être d’origine hormonale, notamment à la puberté, et peut aussi être provoquée par la prise de certains médicaments.

De manière très fréquente, elle correspond à une accumulation locale au niveau de la poitrine de graisse. Il s’agit donc alors de pseudo gynécomastie ou d’adipomastie.

Origines glandulaires et graisseuses peuvent être combinées, il s’agit dans ce cas d’une adipo-gynécomastie.

Le bilan préopératoire qui est réalisé est représenté par une échographie et un bilan notamment hormonal afin d’éliminer les causes hormonales de la gynécomastie qui pourraient être traitées et donc entraîner la disparition de la gynécomastie.

Si aucune cause n’est identifiée, une chirurgie de cure de gynécomastie pourra être envisagée.

En quoi consiste la cure de gynécomastie ?


Le but premier la gynécomastie est de diminuer ou d’enlever l’excédent de volume mammaire et si nécessaire d’enlever l’excédent cutané quand il y a de la peau en trop ou qui donne un aspect de seins tombants qui nécessite de retirer de la peau.

Selon les cas, 2 approches sont possibles :

  • Une exérèse chirurgicale directe consistant à retirer la glande mammaire.
  • Une lipoaspiration consistant à retirer l’excès de graisse constitutif de l’adipomastie.

Pour les formes à composantes mixtes (glandulaires et graisseuses), les 2 techniques sont associées.

Dans la plupart des cas, le retrait de la glande mammaire et/ou de la graisse permet une rétraction cutanée suffisante pour un résultat harmonieux, mais parfois l’excédent de peau est trop important et nécessite une résection cutanée qui va laisser une cicatrice plus importante.

L’intervention de gynécomastie


La cure de gynécomastie est une chirurgie ambulatoire qui se déroule sous anesthésie générale.

Elle peut durer entre 30 minutes et 2 heures pour les formes les plus complexes.

Une prise en charge partielle par la Sécurité Sociale est parfois possible. Le Dr Lemierre regardera avec vous si vous remplissez les conditions lors de la consultation.

Le plus souvent une incision (cicatrice) au bord inférieur de l’aréole, en demi-cercle, permet de retirer la glande mammaire.

Dans le cas d’une lipoaspiration seule, les cicatrices sont très discrètes, de quelques millimètres seulement, situées dans les régions sous mammaires ou axillaires.

Si un excès de peau important résulte du retrait de graisse et/ou de glande mammaire, il sera retiré par une incision autour de l’aréole qui peut se prolonger de manière horizontale de part et d’autre de l’aréole.

Les suites opératoires


Quelques douleurs sont possibles les premiers jours, ainsi qu’une gêne lors de l’élévation des bras et des courbatures en cas de liposuccion.

La présence d’un œdème et de bleus est également normale.

Un vêtement de contention devra être porté jour et nuit pendant quelques semaines afin de favoriser la rétraction cutanée et une cicatrisation uniforme.

Un arrêt de travail de 5 à 21 jours peut être nécessaire selon les cas et il faudra attendre 2 mois avant de reprendre le sport.

Il est primordial de protéger les cicatrices du soleil la première année.

Les résultats


Les résultats vont être globalement assez rapidement visibles mais ils vont s’étaler et s’affiner sur plusieurs mois. En général, on considère que le résultat est stabilisé au-delà de 6 mois.

Le plus souvent, pour avoir un bon résultat il faut reprendre le sport, notamment avec une musculation du muscle grand pectoral qui représente le sous-sol de cette gynécomastie et qui permet de dessiner une poitrine beaucoup plus harmonieuse chez l’homme.

Le poids est également important à contrôler en post opératoire afin de ne pas remplacer par un excédent de graisse ce qui a été retiré lors de la chirurgie.

Le taux de satisfaction des patients dans cette chirurgie de gynécomastie est extrêmement important et permet souvent, notamment chez le sujet jeune, de véritablement se guérir d’un complexe avec un gros retentissement psychologique dû à la présence d’une poitrine chez l’homme.

Les complications possibles


Même si toute intervention chirurgicale suppose certains risques, ces complications interviennent heureusement rarement. Dans le cas d’une cure de gynécomastie il peut s’agir :

  • D’une phlébite ou d’une embolie pulmonaire qui sont empêchées par une marche précoce.
  • D’un épanchement séreux (accumulation de liquide lymphatique) qui nécessite une ponction pour l’évacuer.
  • D’une infection.
  • D’une nécrose cutanée.
  • D’un pneumothorax.
  • De cicatrices anormales.
  • De troubles de la sensibilité cutanée.

L’expérience et l’expertise du Dr Lemierre et de son équipe permettent de les éviter au maximum.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Posez une question au médecin

Remplissez le formulaire pour être recontacté

Prendre rendez-vous en ligne avec le Dr. Lemierre
Prendre
rendez-vous
en ligne
Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Regardez
nos vidéos
Calculez votre IMC
Calculez
votre IMC
Donnez votre avis sur le Dr. Lemierre
Donnez
votre avis
Écoutez les podcasts du Dr. Lemierre
Écoutez
nos podcasts
Les cabinets

Cabinet médical de Bordeaux
Le Bouscat
Cabinet médical de Royan
Royan
Cabinet médical de Londres
Londres